La Géorgie du sud, perle des mers australes.

C’est un tout petit point sur la carte, perdu au beau milieu de l’océan Atlantique Sud. A quelques 1400 km à l’est des îles Malouines, cette île subantarctique, surgit de l’océan, sous forme de hautes montagnes au niveau de la mer. Ce territoire isolé et inhabité  offre des paysages des plus spectaculaires, d’une beauté naturelle incroyable, et abrite une des plus grandes concentrations de faune sauvage de la planète. L’île témoigne aussi d’une histoire fascinante qui respire l’aventure et le courage.  Les visiteurs vivent ici le grand privilège de se fondre dans un des environnements les plus préservés de la planète. Ainsi, cet infime point dans l’immensité de l’océan est une île grande et majestueuse qui laisse des traces indélébiles à qui a la chance un jour de s’en approcher.

La Géorgie du Sud, sanctuaire de la nature

Longue de 170 km, l’île arbore une chaîne montagneuse dont les sommets atteignent 2934 m. La moitié de l’île est constamment sous la neige et la glace et de nombreux glaciers vêlent dans la mer. Elle abrite la plus grande concentration d’otaries à fourrure et d’éléphants de mer du monde. Les manchots royaux se réunissent ici en colonies de dizaine de milliers d’individus. Une multitude d’oiseaux marins et plusieurs espèces d’Albatros viennent y nicher et se reproduire. La Géorgie du Sud est un lieu de conservation par excellence où les scientifiques travaillent constamment sur la vie animale et végétale, la géologie, la glaciologie et l’océanographie.

L’histoire, elle,  témoigne de la force et du courage qui caractérisaient les hommes qui se sont frottés à ces côtes, qu’ils soient explorateurs puis baleiniers, sans oublier la formidable épopée de Ernest Shackleton.

Il flotte ainsi autour de cette île une aura qui ne la rend pas juste spéciale mais absolument unique !

Comment aller en Géorgie du Sud et pour y faire quoi ?

La Géorgie du Sud n’est accessible qu’en bateau soit depuis le sud du continent américain, soit depuis les îles malouines. Pendant l’été austral, la période propice pour entreprendre ce voyage se situe entre Septembre et Février, elle constitue aussi la période de reproduction et donc la plus haute activité de la vie animale.

En plus des grands bateaux de croisière, il est possible de vivre une aventure plus intimiste à bord quelques voiliers ou navire d’expédition qui accueillent des petits groupes de 12 passagers maximum. La grande expérience et la passion qui animent ces marins hors-pairs vous feront accéder aux secrets et la magie de la Géorgie du Sud. Une expérience en mer n’est pas indispensable et c’est plutôt le goût pour l’aventure et la flexibilité qui seront vos meilleurs atouts pour cette expédition au cœur d’une nature extrême.

Trois à quatre semaines minimum sont nécessaires pour explorer les côtes de la Géorgie du Sud et faire escale dans quelques unes des baies  qui offrent chacune leur lot d’émerveillements : randonnée dans une nature exceptionnelle, observation animalière dans une densité de faune jamais connue, exploration sur les traces d’une histoire si singulière, admiration de la beauté brute de paysages fabuleux, d’iceberg, de fjords et de glaciers et de l’harmonie naturelle qui règne dans cet univers.

Pour un voyage en Géorgie du Sud, soumettez-nous vos envies et vos rêves dans mon voyage

MON VOYAGE SUR MESURE